Démissionner en restant professionnel(le)

reunion-mains

Comment bien gérer sa démission

Que vous ayez besoin de changer d’horizon ou que vous ayez trouvé mieux ailleurs, c’est décidé, vous allez démissionner. Comment faire son annonce ? Quelle est la procédure quand on pose sa démission ?

Il y a une foule de conseils pour nous aider à trouver l’emploi idéal, les conseils concernant l’annonce à son employeur de sa volonté de quitter son emploi sont en revanche un peu moins fréquents.

S’il est important de démarrer son nouvel emploi sur une note positive, il est tout aussi crucial de quitter son emploi actuel de façon élégante et constructive. Quelles sont les erreurs à éviter et les bons points à marquer lors de cette étape délicate ? Voici quelques conseils pour présenter sa démission dans les meilleures conditions possibles.

« Une démission est toujours un moment un peu étrange, aussi bien pour vous que pour votre manager. Mais le maintien de bonnes relations avec votre employeur et vos collègues sera toujours une bonne chose dans le long terme. Ca sera intéressant lorsque vous aurez besoin de références mais aussi simplement pour garder des contacts dans d’autres entreprises » explique Alain Mlanao, directeur de Walters People France.

Respectez les procédures

Reportez vous à votre contrat de travail (ou à la convention collective applicable à votre entreprise) afin de vous renseigner sur la période de préavis. Le respect de celle-ci est plus qu’un problème de professionnalisme ; indemnités et droits aux prestations sociales en dépendent. Il est important de finir vos tâches en cours et d’honorer votre préavis jusqu’au bout, même si votre nouvel employeur vous presse.

Si vous rejoignez la concurrence pour votre nouvel emploi, assurez-vous que cela ne brise aucune clause de votre contrat de travail.

Si vous décidez de procéder en dépit d’une telle clause, votre employeur sera en droit de vous demander de quitter votre poste immédiatement.

Bien gérer son départ nécessite quelques efforts mais cela en vaut vraiment la peine : le monde est petit et il n’est pas exclu de retrouver un collègue dans quelques années…

Annoncez-le en face-à-face

Prévenez votre patron en personne et formalisez ensuite votre décision par écrit. Evitez de déposer votre démission uniquement par écrit, ceci pourrait paraître peu professionnel et lui donner le sentiment de ne pas être respecté.

Soyez respectueux(euse) et poli(e)

Lors de votre rencontre, remerciez votre patron et mentionnez votre satisfaction face au poste que vous quittez.

Mettez l’accent sur le positif

Soyez honnête, mais poli(e). Evitez de vous plaindre auprès de vos collègues et ne dites pas de mal de votre ancien employeur lors de vos entretiens d’embauche.

Le plus important, peut-être, est de ne jamais épancher ses rancœurs sur internet, même après avoir donné votre démission et avoir commencé un nouvel emploi.

Lorsque l’on vous demande la raison de votre départ, la meilleure réponse reste toujours « pour une meilleure opportunité ». Si vous n’avez pas encore décroché un nouveau poste vous risquez de devoir être un peu plus honnête, mais évitez de critiquer votre emploi actuel. Plutôt que « Je déteste mes collègues » dites «Il est temps pour moi de changer d’environnement». 

 « Votre démission doit être directe et polie. Établissez clairement que vous démissionnez pour de bon, mais montrez à quel point vous avez appréciez les opportunités qui vous ont été données. Annoncez toujours votre démission par oral, si possible, et informez ensuite vos collègues» recommande Alain Mlanao.

Restez professionnel jusqu’au bout

Vous envisagez de quitter votre poste et êtes même peut-être déjà à la recherche d’un nouvel emploi ? Ne relâchez pas votre rythme de travail, vous devez continuer à donner le meilleur de vous-même sur vos derniers projets pour partir sur une note positive. Préparez votre départ aussi bien que possible pour ne pas porter préjudice à vos collègues, clients, ou à votre futur remplaçant.

Ménagez vos futures références

Lorsque vous vous apprêtez à quitter votre poste, demandez à votre patron et à vos collègues si vous pouvez les citer en tant que références. Ceci peu sembler facultatif si vous avez déjà trouvé un nouvel emploi, mais il est toujours très utile de garder dans votre réseau quelques contacts avec vos précédents collaborateurs pour d’éventuelles prises de références. De plus, leur demander ce service tout en étant encore très présent dans leurs esprits peut être la solution pour obtenir un accord plus aisément.

Pour les jeunes professionnels, il est courant, et même prudent pour certains, de changer d’emploi tous les cinq ans pour continuer à se développer, s'épanouir dans sa carrière et poursuivre perpétuellement son apprentissage. Il est donc d’autant plus utile de savoir quitter son emploi avec élégance pour avoir toutes les chances d’en trouver un futur.

Rejoignez-nous !

Conseils carrière  

Read more »

Dernières offres d'emploi publiées