Le métier de trésorier

deux-hommes-reunion

Le rôle du/de la trésorier(e), qui consiste à optimiser la gestion de la trésorerie d’une entreprise, est très important. Sa capacité à bien maîtriser le Besoin en Fond de Roulement (BFR) et le Fond de Roulement Net Global (FRNG) de l’entreprise est essentiel.

Le cash ainsi disponible pour l’entreprise pourra être utilisé au service des investissements de celle-ci. Walters People vous présente les particularités de cette profession et les différentes missions que cet(te) employé(e) est amené(e) à remplir.

Qu'est-ce qu'un(e) trésorier(e) ?

Le/La responsable de la trésorerie est un(e) proche collaborateur/rice du/de la directeur/rice administratif financier, et joue à ses côtés le rôle de conseiller(e). Il convient de préciser que cette fonction existe généralement dans les entreprises qui comptent plus de 400 employés.

Le/La trésorier(e) est aussi un(e) gestionnaire dans le sens où il/elle a sous sa responsabilité la gestion de tous les flux (entrants et sortants) de trésorerie réalisés au sein de l’entreprise.

Il/Elle se charge également d’effectuer un suivi des placements de la société.

Lorsque cette dernière projette d’investir, le/la responsable de gestion de trésorerie consulte l’état financier de l’entreprise, et réalise toutes les analyses nécessaires pour que ce placement soit sûr. Si la société a contracté des dettes, le/la trésoriere veille à ce que leur remboursement se déroule selon les échéances convenues.

En tant qu’expert(e) financier, il/elle est souvent l’interlocuteur/rice principal(e) des établissements bancaires au sein de l’entreprise. D’une part, il/elle veille à ce que les différents comptes en banque de l’entreprise soient fournis. D’autre part il/elle peut aussi consulter les établissements financiers pour élaborer avec eux la meilleure stratégie de financement pour l’entreprise en fonction des produits qu’ils lui proposent.

Quel est le parcours type d'un(e) trésorier(e) ?

Pour accéder au poste de trésorier(e), un Bac+4 en Finance, en Commerce ou en Gestion au moins, est requis. Un Master en Administration des Affaires ou en Economie et Gestion permet également de remplir les missions affectées à ce(tte) consultant(e) financier spécialisé(e).

Une spécialisation en économie et finances ou une formation dispensée par l’Institut d’Etudes Politiques, est aussi un bon moyen d’accéder à cette profession.

Les entreprises sont plus enclines à collaborer avec un(e) credit controller qui a derrière lui/elle quelques années d’expérience en recouvrement.

Quelles sont les qualités d'un(e) trésorier(e) ?

Un(e) chargé(e) de trésorerie et de financement doit être avant tout rigoureux/se et précis(e) pour assurer une gestion sans faille des fonds de la société. Il/Elle doit aussi être un(e) bon(ne) communicant(e) et un(e) diplomate, dans la mesure où il/elle est amené(e) à entrer en relation avec différentes catégories d’interlocuteurs.

Le/La trésorier(e) doit avoir des compétences diversifiées : informatique, langues étrangères, droit des affaires, connaissance des marchés financiers à travers le monde… Ce panel de compétences constitue un atout pour détecter aussi bien les opportunités que les situations à risque.

Quel salaire peut espérer obtenir un(e) trésorier(e) ?

Un(e) trésorier(e) d’entreprise en début de carrière peut obtenir un salaire s’élevant à 26k€ par an approximativement.

Découvrez nos offres d'emploi en Finance

Nous rejoindre  

Read more »

Dernières offres d'emploi publiées