Le/la pharmacien(ne) ou responsable de production est un acteur clé de l’industrie pharmaceutique, puisqu’il est garant de la fabrication des produits. C’est le professionnel le plus recherché aujourd’hui par l’industrie car les sociétés pharmaceutiques ont besoin de cette fonction sur l’ensemble de leurs sites de production.

Quel est le rôle du pharmacien de production ?

Le pharmacien ou responsable de production est un rouage indispensable des usines pharmaceutiques. Il encadre et accompagne la production sur le terrain, au contact des équipes de fabrication. Il peut également intervenir en tant que fonction transverse, pour améliorer les performances des lignes de production ou pour accompagner le lancement de nouveaux produits.

Puisqu’il est parfois en charge de la libération de lots, il est également responsable de la qualité de ce que le site produit. Il est alors en lien direct et continu avec le service assurance qualité de l’usine dans laquelle il travaille.

Sur ce métier, quatre bassins d’emploi sont particulièrement importants : les régions Rhône-Alpes, Île-de-France, Centre et Normandie, qui centralisent la grande majorité des sites de production pharmaceutique français.

Quel diplôme et quel parcours pour un pharmacien de production ?

Le pharmacien ou responsable de production est très largement sollicité. Il est recherché par toute l’industrie pharmaceutique, qui en a besoin sur chacun de ses sites de production. Cette situation est notamment favorable aux candidats diplômés de pharmacie, qui bénéficient des quotas mis en place par l’ANSM (Agence Nationale de Sécurité du Médicament). Cette dernière exige en effet un nombre minimum de pharmaciens pour chaque site de production (en fonction de la taille de ces derniers) ; ceux-ci devant assurer la responsabilité pharmaceutique de l’usine.

Pour les candidats, l’un des points différenciants est donc d’être détenteur d’un diplôme en pharmacie. C’est même souvent indispensable. On note tout de même une possible ouverture à des professionnels avec des diplômés d’ingénieur, ou à des évolutions en interne. La moitié des postes aujourd’hui sont tout de même réservés à des pharmaciens thésés.

En début de carrière, les jeunes professionnels ont tout intérêt à accepter des postes en 2*8, 3*8 ou 5*8, avec des horaires de nuit ou le week-end. C’est en effet un mode d’organisation inerrant à la fonction, qui peut ouvrir des portes pour les évolutions futures.

Quelle rémunération pour un pharmacien de production ?

Pour les pharmaciens de production, la rémunération évolue avec la forme pharmaceutique fabriquée : si le site produit des formes sèches (comprimés, gélules, etc.), les salaires seront moins élevés que dans une usine fabriquant des formes injectables stériles. Cette distinction vient du fait que ce deuxième segment présente des contraintes de fabrications plus fortes (exemple : contraintes de production en ZAAC). Il induit donc des contraintes de production très fortes qui peuvent expliquer des niveaux de salaires plus élevés.

Les sites de productions de formes injectables stériles offrent donc de très belles opportunités en termes de rémunération, mais sont aussi un tremplin très efficace pour la suite de la carrière !

Découvrez nos offres d'emploi en life sciences.

Dernières offres d'emploi publiées

News and press information for Walters People

Conseils carrière

»
Work for Walters People

Nous rejoindre 

»
Work for Walters People

Nous contacter

»