Pour la sortie de notre étude de rémunération 2024, nous avons interviewé Ashley Area, Manager de notre division Ressources Humaine et Paie, sur les tendances de recrutement et de rémunération pour l’année à venir.

Peux-tu faire un état des lieux du marché pour 2024 ?

Le marché actuel est en perpétuelle évolution et transformation. L’impact de l'intelligence artificielle est conséquent sur les métiers des ressources humaines et de la paie. De nouveaux outils sont apparus sur le marché, qui demandent une certaine adaptabilité de la part des collaborateurs. Nous voyons donc l'émergence de nouvelles compétences clés qui sont attendues par les entreprises, en particulier sur les métiers de la paie. Elles doivent permettre de tirer profit de la modernisation et de l‘automatisation des tâches. Tout cela est entrepris dans le but d’améliorer le quotidien des collaborateurs et de renforcer la valeur ajoutée de leurs actions.

Quels sont les métiers phares de 2024 ? Pourquoi ?

Les métiers phares de ce domaine restent encore ceux liés à la paie. Bien que l’écart ait tendance à se réduire, nous voyons toujours un déséquilibre entre l'offre et la demande, avec plus d'offres d’emploi que de demandes du côté des candidats. Les rémunérations sont élevées sur ces métiers et continuent d'augmenter quel que soit le profil du candidat (qu'il soit junior ou confirmé). Les entreprises cherchent donc à être toujours plus attractives pour se démarquer dans leur proposition.

Quels conseils donnerais-tu aux entreprises et aux candidats ?

Pour les entreprises qui peinent à trouver des candidats, je leur dirais d’être plus réactives et de valoriser ce qui fait leur attractivité. Donnez envie aux candidats de postuler et d’intégrer vos équipes et réduisez le temps entre les étapes de votre processus de recrutement. Soyez à l'écoute des besoins et attentes des candidats. Enfin, montrez-leur de l'intérêt et soignez vos retours.

Dans le domaine des ressources humaines, la moyenne d'ancienneté dans une entreprise est d'environ un an et demi, ce qui est peu. Pour se démarquer en entretien, les candidats pourront donc insister sur leur fidélité et leur capacité à se projeter dans une entreprise à long terme. En plus de leurs compétences, les candidats seront challengés sur leurs qualités interpersonnelles et personnelles. Ce sont des éléments importants pour que l'employeur puisse, lui aussi, projeter la personne qu’il rencontre au sein de son entreprise.

Découvrez toutes nos analyses sur le marché de l'emploi en 2024 en consultant notre étude de rémunération.

Nos conseils aux entreprises 

»

Ecouter nos podcasts 

»

Nous contacter

»