Si l’on parle de plus en plus de phénomènes tels que le « rage applying », lorsque l’on interroge les professionnels sur ce qui les pousse à les pratiquer, ceux-ci répondent souvent que c’est leur management. L’une de nos études récentes révèle en effet que la principale raison de ces candidatures impulsives c’est un management jugé « toxique » par ceux qui le subissent. Voici donc quelques éléments qui vous permettront d’identifier des comportements qui s’en rapprochent… pour les éviter.

Quelles peuvent-être les conséquences d’un management toxique ?

Il est parfois difficile de réaliser les conséquences qu'un management toxique peut avoir sur soi. Au-delà de celles sur vos performances et votre degré de satisfaction professionnelle, les conséquences d’un tel mode de fonctionnement peuvent porter sur votre bien-être au sens large. La négativité est largement communicative et peut rapidement se propager dans une équipe, ce qui a inévitablement un effet sur la motivation et sur l'engagement général.

Comment se protéger et échapper à une telle situation, tout en conservant son emploi ? Valérie Pinardon, Senior Manager chez Walters People vous donne ses 5 conseils pour gérer celle-ci au mieux.

Préservez votre éthique professionnelle
Veillez à garder votre calme et à ne pas vous emporter face au comportement - que vous jugez toxique - de votre manager. Restez professionnel dans toutes les situations et ne vous faites pas influencer par l'atmosphère de l’équipe. Cela vous permettra de rester focalisé et concentré sur votre travail et de ne rien faire que vous puissiez regretter.

Faites preuve de compréhension
Il est possible que votre manager traverse une période difficile dans sa vie privée ou reçoive une certaine pression de la part de sa direction. Dans ce cas-là, il peut être compréhensible que ses nerfs soient mis à mal. Bien qu'il ne soit pas normal que vous subissiez les conséquences de cela, essayez de na pas prendre son comportement personnellement.

Ne niez pas vos frustrations
Rien de plus néfaste qu'un non-dit. Si vous en ressentez le besoin, vous pouvez demander un entretien avec votre supérieur afin de lui expliquer ce qui vous tracasse. Essayez de rester calme, maîtrisez votre colère et vos frustrations. Cela vous permettra de mieux exposer votre point de vue et de faire passer votre message correctement.

Si vous n'osez pas vous adresser à votre supérieur, vous pouvez contacter votre équipe RH. Nous vous recommandons d’éviter d'exprimer votre mécontentement à trop de collègues, afin de vous protéger des commérages - cela ne vous rendra pas justice.

Préservez des preuves des comportements inappropriés
Dans le cas où la situation ne s'améliore pas, l’équipe RH de votre entreprise pourra vous aider et intervenir si le besoin se fait ressentir. Toutes preuves, emails et messages inappropriés et inacceptables pourront aider la direction à réagir au mieux.

Pensez à votre bien-être
Des conditions de travail de mauvaise qualité prennent de l'énergie et pèsent sur le moral. Cette atmosphère négative peut prendre le dessus sur votre activité et facilement vous suivre dans votre sphère privée. Il est alors difficile de penser à autre chose et de recharger vos batteries. Pourtant, ces moments personnels sont précieux et doivent vous redonner l'énergie nécessaire pour traverser la période. Ménagez-vous !

Si malgré tous vos efforts pour résoudre cette situation, aucune initiative n'est prise par la hiérarchie pour l'améliorer, il est alors peut-être temps pour vous de changer de poste.

Afin d'éviter le "rage applying", nos équipes se tiennent à votre disposition pour vous aider dans cette transition : contactez-nous ! Nos consultants en recrutement vous accompagneront pour trouver un poste et une entreprise en accord avec vos valeurs et dont la culture vous ressemble.

Dernières offres d'emploi publiées

Conseils carrière

»

Nous rejoindre 

»

Nous contacter

»