7 choses que vous ignorez (peut être) sur le gestionnaire paie

homme-ordinateur-bureau

Le gestionnaire paie est pour beaucoup d’entre nous la personne qui remplit nos fiches de paie, nous permet de percevoir notre salaire à chaque fin de mois, et c’est tout. Mais le métier est loin de se résumer au traitement de chiffres. Walters People vous propose de (re)découvrir 7 choses que vous ignorez peut-être sur ce métier essentiel à l’entreprise. 

Le gestionnaire paie, c’est :

 

1-      L’expert du bulletin de salaire  

Le gestionnaire paie est le spécialiste du bulletin de salaire : c’est lui qui élabore les fiches de paie des salariés. Pour ce faire, il recueille et traite les informations relatives à chaque salarié de l’entreprise, notamment les éléments destinés aux organismes sociaux. Le gestionnaire paie veille au grain, et élabore des documents de synthèse pour faciliter la gestion de la masse salariale. Par ailleurs, il participe à l’élaboration des règles de paie : les conventions collectives, accords d’entreprise etc.

 

2-      Le petit juriste en droit social

Le gestionnaire paie établit les fiches de salaire dans le respect de la législation sociale et contractuelle. Il tient à jour les documents imposés par les dispositions légales et règlementaires et doit être en veille juridique constante pour être informé des nouvelles règles qui régissent le droit social : le droit du travail, le droit de la Sécurité sociale, le droit de l’action social de l’Etat. Un gestionnaire paie qui n’est pas en veille permanente peut très vite être dépassé et vous verser plus d’argent que prévu. Ou pas.

 

3-      Le couteau Suisse administratif

Le gestionnaire paie sait calculer les éléments fixes et variables de la paie, utiliser des logiciels de paie spécifiques et dispose de bonnes compétences en gestion administrative. Il est polyvalent car il doit nécessairement s’adapter aux différentes situations qui concernent chaque salarié, tout en prenant en compte de la ou des conventions collectives de la structure pour laquelle il travaille.

 

4-      Celui qui sait lire une fiche de paie (et qui comprend tout !)

Le gestionnaire paie n’est néanmoins pas cantonné à la manipulation de chiffres et de procédures. Il accompagne les salariés tout au long de leur parcours au sein de l’entreprise : de leur intégration, aux potentielles évolutions et enfin à leur départ. C’est en cela que le gestionnaire paie doit, en plus d’avoir des compétences techniques, avoir de bonnes capacités relationnelles. Et puis, qui ne s’est jamais posé de questions face à sa fiche de salaire ? Les fiches de paies sont techniques, et diffèrent en fonction de plusieurs facteurs dont le statut du salarié. Le gestionnaire paie doit alors être bon pédagogue, afin de pouvoir expliquer efficacement aux salariés l’ensemble des éléments qui composent la paie.

 

5-      Le salarié qui élabore lui-même sa paie

Le gestionnaire paie peut évoluer rapidement au sein de l’entreprise. Au début de sa carrière, il peut être amené à effectuer exclusivement des missions de saisie des éléments de la paie mais très rapidement, il peut évoluer vers un poste plus complet : gestion d’un portefeuille paie en autonomie, gestion de l’administration du personnel et établissement de la Déclaration Sociale Nominative. Après quelques années d’expérience, le gestionnaire paie peut prétendre à un poste de gestionnaire confirmé, et après une dizaine d’années, atteindre le poste de responsable paie. Logiquement, sa rémunération aussi évolue rapidement, pouvant débuter à 28K€ et atteindre les 45K€ par an. Attention tout de même, car l’évolution de sa rémunération dépend de plusieurs facteurs : la taille de l’entreprise, le nombre de salariés de son périmètre de compétence, les logiciels utilisés par le service paie etc. Plus le profil est technique, mieux il sera rémunéré.

 

6-      Le roi de la fin du mois 

Le gestionnaire paie est essentiel à l’entreprise : la paie doit être perçue par les salariés chaque mois, sans exception possible. C’est un profil qui est très sollicité sur le marché de l’emploi. On constate aujourd’hui que les opportunités professionnelles sont supérieures au nombre de candidats disponibles sur le marché. Le profil gestionnaire paie est recherché par tous types d’entreprises, car il est évidemment impossible pour une entreprise quelle que soit sa taille, de se passer d’un tel service. Une fin de mois sans salaire ? Im-pen-sa-ble.

 

7-      Celui qui ne doit rien révéler  

Le gestionnaire paie est en possession de données très confidentielles sur chacun des salariés. Rassurez-vous, le gestionnaire paie est soumis au principe de confidentialité, et ne peut sous aucun prétexte divulguer les informations en sa possession.


Découvrez nos offres d'emploi en Ressources Humaines

Nous rejoindre  

Read more »