Notre analyse du marché de l'emploi en assurance en 2019

poignée-de-mains

Le secteur de l’assurance est toujours très actif, avec un marché en constante évolution. La digitalisation, qui concerne aussi bien les acteurs historiques que récents, transforme les métiers. En parallèle, la concurrence rude entre les acteurs bouscule le marché, les poussant à adopter une vision toujours plus orientée clients. L’objectif pour les assureurs : préserver leur positionnement ou tenter de gagner des parts de marché.

La différenciation étant clé dans l’assurance d’aujourd’hui (du fait notamment du développement des comparateurs de prix), l’expérience client devient une priorité. On notera dès lors un dynamisme fort des métiers de la souscription, du conseil et de la gestion. Les gestionnaires sinistres et les conseillers développement clients sont au coeur de cet enjeu de satisfaction clients avec un objectif primordial : fidéliser.

Ce souci de fidélisation est également très présent dans la gestion des équipes. Alors que la pénurie de candidats est importante, les acteurs du marché mettent en place formations, passerelles et mobilités pour retenir leurs talents. On observe ce changement d’état d’esprit dès l’intégration : les assureurs s’ouvrent à de nouveaux profils qui bénéficient à leur arrivée d’un parcours de formation personnalisé permettant aux entreprises de répondre à des besoins opérationnels spécifiques.

Avec cette ouverture vers de nouveaux profils ayant une maîtrise de poste moins nette, les assureurs rendent plus flexibles leurs tranches de rémunération (avec une corrélation entre expérience globale et expérience sur la fonction). Les candidats qui devront bénéficier de formations se verront en effet proposer des salaires d’entrée moins importants. Pour les autres, et en particulier les métiers avec des compétences plus spécifiques comme le risque entreprises, les rémunérations n’augmenteront pas de manière significative. Elles continueront cependant à évoluer sur le principe de l’offre et de la demande entre candidats et recruteurs.

Pour les candidats justement, les critères de choix intègrent désormais davantage que le simple salaire brut ou net. Ils s’intéressent maintenant à l’ensemble du package proposé : possibilités de formation et d’évolution, mobilité, avantages mais aussi équilibre vie privée / vie professionnelle. Cela est rendu possible par un marché qui leur est favorable du fait de son dynamisme et des opportunités disponibles.

Pour en savoir plus, découvrez notre étude de rémunération complète.

Soumettre une offre d'emploi 

Read more »