En raison du Covid-19 et de ses conséquences, l’année 2020 a été mauvaise pour les industries françaises. Malgré cela, comme une exception, l’industrie pharmaceutique résiste et reste porteuse d’opportunités pour les candidats. 

Senior Manager de l’équipe Walters People Life Sciences, Mélanie Torda revient sur cette année inédite et sur les grandes tendances de 2021 du marché de l’emploi des industries dites « propres ».

 

Un marché de l’emploi bénéficiaire de la situation sanitaire

Dans l’industrie du médicament et des dispositifs médicaux, la crise sanitaire a mis en évidence la dépendance de la France vis-à-vis de pays étrangers dans la fabrication de médicaments, de matériels médical, etc. Une fois cette observation faite, et parce qu’elle a des conséquences sur la gestion de l’épidémie, un certain nombre de laboratoires français ont décidé de relocaliser une partie de leur production en France. Ces retours devraient être à l’origine de nouvelles opportunités d’emploi en 2021 (et les années à venir) pour beaucoup des professionnels du secteur.

Parallèlement et au fil des mois, les laboratoires français se lanceront dans la production de vaccins contre le Covid-19. Cela devrait entraîner tout au long de l’année 2021 un surcroît d’activité qui déclenchera des embauches en mission d’intérim ou en CDD pour les candidats spécialisés dans la production de médicaments injectables stériles.

Sur ce secteur toujours très réglementé, les profils de pharmaciens thésés pouvant libérer des lots ou ayant des compétences en affaires réglementaires ou pharmacovigilance vont être eux aussi très sollicités.

Plus globalement dans le monde industriel, et notamment du côté de la production, les entreprises ont parfois pu connaître des vagues de départs. Un des enjeux de 2021 sera donc de s’entourer de managers aguerris pouvant animer et fidéliser les équipes au quotidien. 

Des industries qui s’adaptent face à une nouvelle situation

Tout au long de cette crise inédite que nous traversons, nos candidats du secteur pharmaceutique ont montré de manière toujours plus visible leur sensibilité à l’environnement de travail, à l’autonomie qui leur est donnée et aux missions qui leur sont confiées.

Dans un monde de l’entreprise qui favorise de plus en plus le travail à distance, ils vont alors se diriger naturellement vers des sociétés mettant en avant leur digitalisation mais aussi leur parcours d’intégration et des gestion des talents. Au-delà des aspects classiques de rémunération, les candidats de 2021 cherchent en effet avant tout une structure qui saura les accueillir, les faire grandir et évoluer mais qui donnera aussi du sens à leur action dans le respect du bon équilibre vie privée / vie professionnelle. Quant aux salaires, ils resteront très sables en 2021. Seuls les profils pénuriques, peu disponibles et donc très recherchés par les entreprises verront leurs rémunérations augmenter car celle-ci resteront l’ultime outil d’attractivité.

Pour découvrir le détail des rémunérations sur les métiers que l’on traite pour les industries dites propres, rendez-vous sur notre Étude de rémunération.

 
News and press information for Walters People

Nos conseils aux entreprises 

»
Work for Walters People

Voir ou revoir nos webinars 

»
Work for Walters People

Nous contacter

»