"Une vraie découverte" - Mamadou raconte son séjour Kenyan avec Global Angles

kenya-global-angels

Mamadou Diallo, Managing Consultant de notre équipe lyonnaise a été choisi par le groupe Robert Walters pour partir avec la fondation Global Angels au Kenya dans le cadre d’un séjour humanitaire. Pendant deux semaines, au mois de juin dernier, Mamadou a participé avec plusieurs collègues du groupe à des actions au bénéfice des populations de la région de Tsavo dans le Sud du Kenya.

Mamadou nous livre son point de vue sur deux semaines « très enrichissantes » et pleines de souvenirs.

 

Mamadou, l’humanitaire, tu connaissais ?

Oui je connaissais, j’avais déjà pris part à des projets associatifs donc ce n’était pas la première fois. J’avais vraiment aimé travailler au service d’une cause utile et j’ai donc été très heureux que l’on me fasse profiter de cette opportunité.

Malgré mon expérience, ces deux semaines ont été une vraie découverte pour moi. Avec Global Angels, nous avons été mobilisés sur des micro-projets dont l’objectif est de faire un effet "boule de neige" afin d’améliorer les conditions de vie des populations locales. Chacune des actions – aussi petite soit-elle – avait pour mission d’entraîner tout le reste de la communauté, et ça fonctionnait.

Tu as pu travailler sur plusieurs projets, pour les femmes, pour les enfants… Lequel t’a le plus intéressé ?

J’ai adoré les quelques jours passés autour de la Sasyeni School. Là, le groupe Robert Walters finance la construction de l’école. Encore une fois, c’est hyper enrichissant car c’est très concret. C’était intéressant de voir tout ce qui avait déjà été fait, et d’agir dans la continuité. Avec notre présence, nous donnons corps au financement, puisque nous participons réellement à la construction, mais on prend aussi un rôle de relai auprès du groupe, pour témoigner de tout ce qu'il reste à faire.

C’est donc une double-casquette : on voit les résultats de ce qui a été fait, on continue ce travail, mais on réalise aussi qu’il reste des choses à faire.

Avec le groupe de femmes Tumaini c’était un peu différent, nous avons participé à des projets de développement avec l’idée que ça ait ensuite un impact sur toute la communauté. Global Angels agit ici étape par étape. Ils ont commencé par l’amélioration des conditions sanitaires (les femmes sont impliquées car elles s’occupent de la gestion de l’eau) puis se sont occupés du travail agricole, etc. Ces actions sont concrétisées à travers les femmes qui ont un rôle majeur dans toutes les activités du quotidien. Finalement, une petite économie locale se crée sous l’impulsion de ces femmes, chacune ayant sa petite activité. Notre rôle est, là, que chacune puisse avoir pour elle et sa famille les moyens de leur subsistance. La fondation Global Angels donne à chacune les clés permettant d’acquérir une certaine indépendance.

Et le Kenya alors ?

C’est vraiment le pays du Roi Lion. Tout est magnifique, les paysages sont incroyables avec des couleurs et des lumières uniques. C’en est presque impossible à décrire. La nuit est vraiment superbe, il n’y a pas la moindre pollution lumineuse donc plus que nulle part ailleurs, on voit toutes les étoiles.

Et puis il y a tous les animaux, les éléphants, les lions etc. C’est magique !

Si tu devais résumer cette expérience, que nous dirais-tu ?

Cela a été une véritable entrée dans la vie de la population locale. Nous avons découvert et pris conscience de leurs enjeux : l’eau, la nourriture, les conditions sanitaires… Nous avons vraiment partagé leur quotidien, leurs  problématiques et leurs ambitions.

J’ai aussi été très sensible à l’accueil qui nous a été réservé. Toute la communauté nous a accueillis à bras ouverts et a été extrêmement chaleureuse. L’expérience a été hyper enrichissante et je suis très heureux d’avoir eu la chance d’y participer, ce fut un véritable rêve !

Nous rejoindre  

Read more »