#WorkingMum #GirlBoss etc. 
Plus d’un professionnel sur deux pensent que les hashtags liés au monde professionnel favorisent les stéréotypes

Paris, 09 avril 2024 - Plus de la moitié (52%) des professionnels déclarent que les hashtags liés à la carrière tels que #GirlBoss, #WorkingMum etc. soulignent des stéréotypes négatifs du monde du travail.

Cette tendance, portée par les réseaux sociaux et souvent associée à des anglicismes, a vu l'émergence de « hashtags » pour décrire ou illustrer les tendances observées sur le lieu de travail. Ils mélangent des termes a priori positifs tels que #GirlBoss, #CorporateQueen et #WorkingMum, et des mots-clés à caractère négatif comme #QuietQuitting ou #RageApplying

Une enquête du cabinet de recrutement et intérim Walters People révèle que 27% des professionnels estiment que ces hashtags sont préjudiciables pour ceux dont ils parlent, d’autant que la moitié (50%) pense qu’ils ciblent le plus souvent les femmes…

Si 52% des professionnels trouvent que ces mots-clés liés à la carrière – tels que #GirlBoss – favorisent les stéréotypes, 74% considèrent qu’ils renforcent les inégalités. Seule une minorité (26%) estime que ces hashtags donnent du pouvoir aux professionnels et ouvrent le débat sur ces sujets.

Alexandre Navarro, Associate Director chez Walters People commente : « Ces tendances, telles que le Quiet Quitting ou le Rage Applying ne sont pas nouvelles et viennent avec les changements continus des comportements sur le lieu de travail. Cependant, avec l'émergence des réseaux sociaux, en particulier du côté des jeunes professionnels, de nouveaux termes et concepts sont apposés à ces phénomènes. »

« Sur TikTok notamment, on trouve de nombreuses vidéos de personnes évoquant leur vie professionnelle voire de personnes critiquant leur lieu de travail. » 

« Ce qui est le plus inquiétant – compte tenu de tout le travail qui est fait pour aborder la question de la diversité et de l'inclusion dans le monde de l’entreprise – c'est la façon dont certains hashtags jouent sur les stéréotypes voire en créent de nouveau, en particulier pour les jeunes professionnels
ou les femmes. » 

La génération Z, utilisatrice de TikTok, arrive en entreprise 

Lorsque Walters People leur a demandé quelles étaient les principales tendances “emploi” sur les réseaux sociaux, plus de 3 professionnels sur 10 (32%) ont dit qu’elles ciblaient surtout les jeunes actifs.

C’est dans ce contexte que l’on note de nombreux succès sur les réseaux et TikTok en particulier, pour les contenus évoquant la carrière, les erreurs à éviter lors des entretiens, les changements de poste ou les questions-réponses sur la façon de réussir dans diverses situations de travail. 

Alexandre Navarro ajoute : « Les tendances sur les carrières et les hashtags semblent être une nouvelle façon pour la génération Z d'exprimer ses griefs à l'égard de sa vie professionnelle. Prenez par exemple le #QuietQutting, qui encourage à ne pas aller au-delà des missions prévues dans la fiche de poste pour favoriser un meilleur équilibre vie pro/vie perso. Cette tendance, souvent associée au fait de se cantonner au « strict minimum », a pu donner une mauvaise image des jeunes générations auprès des employeurs et recruteurs. » 

Selon l’enquête de Walters People, il est très peu probable que les professionnels de plus de 30 ans utilisent les médias sociaux pour exprimer leurs frustrations professionnelles. Plus des trois cinquièmes ont déclaré qu'ils en parleraient d’abord à leurs amis et à leur famille, 16% se tourneraient vers leurs collègues, 18% garderaient leurs doutes pour eux-mêmes – et seulement 1% a déclaré qu'ils partageraient leur point de vue sur les réseaux sociaux.  

Il est intéressant de noter que lorsque la même question a été posée aux professionnels de la génération Z, un peu moins d'un tiers (32%) a déclaré qu'ils iraient voir leurs amis et leur famille, 20% qu'ils en parleraient à leurs collègues, 8% qu'ils les garderaient pour eux, tandis que la majorité (40%) a choisi de partager ses mauvaises expériences sur ses réseaux sociaux. 

Nous contacter 

»

Soumettre une fiche de poste 

»

Nous rejoindre

»