"L'impact du groupe aux côtés de global angels est énorme" - une semaine au kenya avec Loïc

wp-lyon

Chaque semestre, le groupe Robert Walters permet à quatre de ses collaborateurs de vivre une semaine aux côtés de l’association Global Angels. Cette fondation que le groupe soutient depuis plusieurs années intervient notamment au Sud du Kenya, dans la région de Tsavo. Au printemps, Loïc – Senior Marketing Executive chez Walters People – a eu l’opportunité de participer à cette expérience.

Retour sur cette semaine en quelques questions :

 

Pourquoi as-tu postulé pour ce voyage avec Global Angels ?

Quand j’ai envoyé ma candidature, j’étais convaincu que l’expérience serait extraordinaire. Que ce serait un moment que je ne pourrais pas vivre deux fois.
Je voulais voir l’impact de notre groupe sur place, comment les actions menées aidaient les habitants de la région. Je souhaitais aussi découvrir une partie du monde que je ne connaissais pas… Et je n’ai pas été déçu !

Cette semaine a-t-elle été à la hauteur de tes attentes ?

Bien plus que ça !
Avant le départ, je craignais que ce voyage soit plus une action de communication qu’un véritable engagement, mais en définitive, l’impact du groupe à Tsavo est énorme !
La communauté a désormais des outils – grâce à Global Angels et Robert Walters – qui lui permettent de croître rapidement. J’ai été véritablement surpris par la force de ce mouvement. Global Angels agit autant sur l’agriculture que sur l’éducation et c’est un véritable moteur pour la région.
Beaucoup de travailleurs locaux sont embauchés par l’association : cela induit de réels bénéfices pour eux et pour ceux qui les entourent. Ces opportunités qui leur sont accessibles permettent aux habitants de la région d’échapper aux différentes menaces qui pèsent sur eux (dépendance à l’alcool, drogues, extrême pauvreté, etc.). La communauté est donc bénéficiaire sur de nombreux sujets.

L’action est concrète, visible et efficace, c’est ce que j’espérais voir.

Je pourrais donner de nombreux exemples, de la construction de salles de classe au programme alimentaire en passant par l’action sur l’eau, mais une seule interview est trop courte pour ça !

Quel moment t’a le plus marqué ?

Il y a tellement de moments qui m’ont marqué.
La rencontre des enfants dans les écoles, la visite des maisons des familles de la communauté, la discussion avec l’équipe de football locale (quel moment !!), vivre au milieu de la nature africaine,…
Si je devais n’en retenir qu’un, ça serait sans doute la discussion avec Jarrod et Jackson, salariés locaux de Global Angels. Ils nous ont ouvert les yeux sur l’impact de notre présence et de nos actions. C’est le moment où nous avons vraiment compris qu’on pouvait être fiers de ce que l’on avait fait. Grande séquence émotion !
Nous avons compris que l’action d’une association, pour être crédible et efficace, doit associer actions concrètes (levées de fonds, mise en place de projets, etc.) et moments symboliques.
Par exemple, lorsque nous avons fait la « marche des jerricans » (en transportant de l'eau à la force de nos bras sur cinq kilomètres), je me suis demandé pourquoi nous le faisions et en quoi c’était utile. Lorsque Jarrod nous a expliqué à quel point nous voir le faire était un message fort à la communauté, je me suis senti très fier et heureux de cette action. Jarrod nous a expliqué que pour les Kenyans, observer les volontaires des associations faire leurs actions quotidiennes est inhabituel. Avec cette marche, nous avons montré à quel point nous souhaitions comprendre les problématiques quotidiennes de la région… Et en définitive, cela a véhiculé un message très positif pour Global Angels.
Je n’avais pas conscience de cela, et ce moment est clairement au sommet de ce que j’ai vécu sur place.

En résumé, que dirais-tu de ces quelques jours à Tsavo ?

Ce voyage a été incroyable ! Nous avons vécu une semaine inoubliable. J’ai tout aimé : ce que l’on a fait, ce que l’on a vu, les personnes que l’on a rencontrées… Tout !
Tout au long du séjour, j’ai été impatient de voir ce qui nous attendait ensuite ; chaque jour était plus intense que le précédent avec de superbes moments.
Toute la semaine nous avons été entourés par une nature magnifique et par les superbes sourires des kenyans. L’ensemble des personnes que l’on a rencontrées nous ont accueillis à bras ouverts, je n’oublierai jamais tout ce que j’ai ressenti là bas.

Qu’as-tu appris sur toi-même lors de cette semaine ?

Le principal enseignement – pour moi – est que l’on peut aider les autres  avec toute action, même la plus minime.
Je n’avais jamais vraiment pris part à l’action d’une association, et en voyant ce que l’on peut faire en une seule semaine, je l’ai vraiment regretté. Nous avons du temps, de l’argent, et il y a tellement de causes à soutenir que nous pourrions tous nous lancer !
Cette semaine a été très enrichissante et  j’espère donc fortement pouvoir recommencer. J’ai été si touché par les sourires et la joie des enfants, par le discours de l’équipe de football, par le travail aux côtés des Kenyans,… Je souhaiterais vivre ça aussi dans ma « vie normale ». Je dois maintenant réfléchir à ce que je veux faire et sous quelles conditions, mais je veux à nouveau être « charitable » !

Pour plus d’informations sur l’association Global Angels, rendez-vous ici.

Rejoignez-nous  

Read more »